La fumeterre officinale

Grace à une consœur naturopathe qui partage la même passion des plantes que moi (Facebook branqueeudthym), je m’intéresse de plus près à cette plante qui est apparut pour la première fois dans mon jardin cette année.

Avec ses longues branches fragiles, j’ai failli tout arracher en éclaircissant « un champ » de roquette qui avait spontanément repoussé dans mon potager et que j’avais laissé monter en fleurs. La fumeterre était cachée là, au milieu de toute cette touffe feuillue!

Je crois en le fait que les plantes qui poussent dans notre jardin sont (en partie) là pour nous soigner et servent de messager en fonction de leurs propriétés thérapeutiques.

Par exemple, l’année où j’ai eu des problèmes d’estomac, j’avais plein de Mauve sylvestre qui poussait au jardin, elles me furent d’un grand soutien!

Alors celle-là, qu’est ce qu’elle peut bien me dire?

Et bien, premièrement, on l’utilise comme nettoyant du foie. Pour une foie fatigué, un peu fainéant, qui a du mal à digérer les repas trop riches. Également en cas de migraines-hépatiques (ces migraines liées à un foie fatigué).

Pourquoi avons-nous besoin de dépuration ? Car nous sommes sans cesse agressés par des toxines en tout genre. Au bout d’un moment, le foie et les autres organes d’élimination sont débordés. Une cure dépurative entre 7 et 10 jours va pouvoir remettre les choses en place en déclenchant un nettoyage de ces organes.

Par exemple, une poussée d’eczéma, ou des affections cutanée chroniques (dartres, acné, croutes de lait…), des migraines, une constipation, une lenteur digestive sont autant de symptômes qui peuvent évoquer (mais pas que!), un foie fatigué. Elle est aussi antihistaminique (allergies respiratoires).

Autant vous dire que cette plante nous parle à toute la famille… 😀

C’est une plante amer donc il vaut mieux la coupler à d’autres plantes pour le goût! Si on veut créer une synergie « détox », on pourra ajouter du romarin par exemple, qui est très bon en tisane, et puis un filet de citron, directement dans la tasse.

Ou même avec de la matricaire ou de la mélisse en cas de problèmes digestifs, ballonnements.

Quoi qu’il en soit, on ne la prends pas seule!

C’est les tiges et les fleurs qu’on utilise (tout en fait!). En infusion, 1 cuillères à soupe par tasse (250ml) du mélange que vous aurez choisi. Boire 2 à 3 tasses par jour, pendant 7 à 10 jours max.

Attention : au delà de 10 jours, après avoir effectué son « travail », elle aura plutôt un effet sédatif et hypotonique! Ne pas l’utiliser au delà de 10 jours.

Ne pas utiliser en cas de calculs biliaires et insuffisance hépatique grave, chez la femme enceinte ou allaitante.

Et vous, utilisez vous déjà cette plante ou l’avez vous déjà vu?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :